Les mesures techniques pour les moteurs diesel EA 189 ont été présentées à l’Office fédéral allemand pour la Circulation des Véhicules à Moteur (Kraftfahrt-Bundesamt, ou KBA) – Traduction du communiqué de presse du Groupe Volkswagen du 25/11/2015

  • L’étape suivante dans le cadre de la résolution du problème des émissions de NOx en Europe
  • Les mesures « matérielles » sont limitées dans le cas des moteurs 1.6 TDI
  • Les moteurs 2.0 TDI ne requièrent qu’une mise à jour de logiciel
  • Objectif : pas d’effet négatif sur la consommation et les performances

La clarification et la solution du problème diesel progressent. Le Groupe Volkswagen a présenté au KBA les mesures techniques concrètes pour les moteurs EA 189 concernés d’une cylindrée de 1,6 l et 2 l. Cela signifie que des mesures correctives ont été déterminées pour la majorité des véhicules concernés. Lors de leur élaboration, l’accent a été mis sur une solution présentant le minimum de désagrément pour le client. Une fois les solutions techniques mises en œuvre, les véhicules seront conformes à toutes les normes en vigueur en termes d’émissions. La solution technique finale pour le moteur diesel de 1,2 l sera présentée au KBA à la fin du mois. Elle comprendra vraisemblablement une mise à jour de logiciel.

L’importateur belge D’Ieteren Auto précise que « comme annoncé précédemment, tous les clients seront avertis personnellement et en temps voulu par courrier. Se rendre chez son concessionnaire ou prendre contact préalablement avec lui dans le cadre de l’action de rappel s’avère dès lors inutile. »

L’Office fédéral allemand pour la Circulation des Véhicules à Moteur s’est vu présenter les mesures techniques élaborées pour les moteurs diesel EA 189 concernés. Après une évaluation intensive, ces mesures ont été ratifiées par le KBA. Ainsi, les choses sont claires en ce qui concerne la rectifications des irrégularités de la majorité des véhicules concernés.

En ce qui concerne le moteur EA 189 de 1,6 l, un « transformateur de flux d’air » sera monté directement devant le débitmètre d’air massique. Il s’agit d’un treillis qui apaise le flux d’air tourbillonnant devant le débitmètre d’air massique et en augmente de façon déterminante la précision de mesure. Le débitmètre d’air massique détermine le flux d’air instantané, un paramètre très important pour la gestion de moteur en vue de générer un processus de combustion optimal. Ce moteur fera également l’objet d’une mise à jour de logiciel. Selon les estimations, moins d’une heure sera nécessaire pour l’implémentation des mesures purement techniques.

Les moteurs de 2 l feront l’objet d’une mise à jour de logiciel. Cette opération prendra environ une demi-heure.

Des avancées dans le développement de moteurs et des progrès en termes de simulations de l’écoulement dans les systèmes d’admission complexes ont permis, en combinaison avec une optimisation logicielle accordée à cela, d’élaborer une solution facile et présentant le minimum de désagrément pour le client.

L’objectif visé lors de l’élaboration des mesures techniques reste l’atteinte des objectifs d’émissions dans chacun des cas sans effet indésirable sur la puissance du moteur, sans augmentation de la consommation et sans pertes en termes de performances. Etant donné que des mesures doivent dans un premier temps avoir lieu pour toutes les variantes des modèles, la réalisation de ces objectifs ne peut pas encore être confirmée de façon définitive à l’heure actuelle.

Sur la base de ces mesures techniques acceptées par le KBA, l’on travaille actuellement au concepts de service à mettre en œuvre dans les 28 états membres de l’Union européenne (EU-28). L’objectif est de régulariser la situation technique des premiers véhicules à partir de janvier 2016 dans le cadre d’une action de rappel. Selon les estimations actuelles, l’ensemble des interventions à réaliser sur toutes les variantes de moteurs dans le cadre de l’action de rappel s’étaleront sur toute l’année-calendrier 2016.

Volkswagen fera en sorte que le temps requis pour implémenter les mesures techniques soit réduit au minimum pour tous les clients. Par ailleurs, Volkswagen prendra contact avec chaque client et s’emploiera à tenir compte des besoins de chacun d’entre eux pendant la mise en œuvre des mesures techniques pour leur éviter tout inconvénient comme, par exemple, une réduction de leur mobilité. Dans ce cadre, la marque Volkswagen fera en sorte qu’il soit proposé à tous les clients une solution de rechange en termes de mobilité, ceci gratuitement.

Par exemple, déjà depuis début octobre, tous les clients de Volkswagen ont la possibilité de vérifier eux-mêmes si leur véhicule est concerné par le problématique diesel. En Belgique, cela peut se faire en consultant le site www.customercare.dieteren.be qui permet à chaque client de savoir si c’est le cas sur la base du n° de châssis de son véhicule.

Avec la définition de ces mesures, des solutions techniques sont désormais disponibles pour la majorité des modèles à moteur EA 189 du Groupe concernés en Europe. A la fin de ce mois, des mesures correspondantes seront également présentées au KBA pour le moteur diesel de 1,2 l.

Suivant l’exemple de l’approche adoptée par la marque Volkswagen, les autres marques du Groupe – Audi, SEAT, SKODA et Volkswagen utilitaires – prévoient des mesures similaires pour leurs véhicules concernés.

Par ailleurs, jusqu’au 31 décembre 2016, Volkswagen AG renonce explicitement au droit d’invoquer les prescriptions relatives à toute demande de garantie ou de garantie contre les vices cachés liées au logiciel installé dans les véhicules équipés du moteur EA 189 pour autant que les droits invoqués à faire valoir ces demandes ne soient pas déjà échus. Ainsi, les clients de Volkswagen ne seront pas désavantagés par une éventuelle attente.

Une chose est sûre : le véhicules restent parfaitement sûrs techniquement et aptes à prendre la route. De ce fait, ils peuvent être utilisés sans restriction sur la voie publique.